samedi 17 mai 2014

OLIVIER ESTOPPEY - UN MATIN D'OR FIN. VERNISSAGE : 12 JUIN 2014, 18H, GALERIE DU CROCHETAN, MONTHEY (SUISSE). WELCOME !!!



EXPOSITION : "OLIVIER ESTOPPEY / UN MATIN D’OR FIN"
GALERIE DU CROCHETAN, MONTHEY (SUISSE)
VERNISSAGE : JEUDI 12 JUIN À 18H
(avant la présentation de la saison 2014/2015 du Théâtre du Crochetan, Monthey)

Galerie du Crochetan : Avenue du Théâtre 9 / 1870 Monthey
lundi au vendredi : 9h à 12h et 14h à 18h + les soirs de spectacle

Exposition : 12-27 juin et 11 août-05 septembre 2014
En collaboration avec Bex&Arts 2014 et la Triennale d’art contemporain 2014 - Valais

"A l’occasion de la Triennale de sculpture Bex & Arts 2014, Olivier Estoppey a imaginé une immense sculpture (3,50 mètres de haut, 32 mètres de diamètre et environ 900m2), insolite et magnifique. Semblable à une crinoline constituée de ressorts métalliques rouillés et aplatis, crochetés à la main, sa partie inférieure épouse les inégalités du sol dont elle paraît issue. Ces entrelacs créent à la fois une certaine pesanteur et une légèreté, tant la lumière s’infiltre en rais innombrables entre chaque maille. Si sa taille rend l’œuvre impressionnante, les formes douces et rassurantes de cette dentelle singulière aux courbes gigantesques nous plongent tout droit dans le monde du rêve. Le plaisir du regard s’associe à la sensation physique de la tactilité, la vision à la palpitation qui anime l’ensemble. Cette impression est encore accentuée par le spectaculaire « ballet » de cent trente-sept volatiles virevoltant qui effleurent la surface de la guipure, tandis qu’au sommet de la structure, un nid géant et accueillant - métaphore du foyer ou de la matrice - suggère le confort d’un lieu intime où l’on se sent protégé du monde extérieur. Comme à son habitude, l’artiste fait appel à la gent animale. Ainsi, cinq paons paradent sous forme d’une ronde tout autour de la sculpture. En contraste avec cet élan et cette joie synonymes de vie, un gisant placé à même le sol nous rappelle combien nous sommes voués à la terre, ne lui échappant que l’espace d’une foulée ou d’un bond. Si Olivier Estoppey parle évidemment d’hommes-oiseaux et de légendes, il évoque à travers cette création les notions d’envol et de chute, de tentatives et d’échecs, de désir et de désillusion, nous renvoyant à un rapport dialectique entre Ciel et Terre, commencement et fin, formel et informel, visible et invisible.

Considérant la démarche artistique comme partie intégrante d’une œuvre, du croquis initial à son aboutissement, la Galerie du Crochetan (Monthey) s’attache à mettre en valeur le processus créatif de ce travail : dessins à l’encre de Chine sur papier calque, maquettes, plans, échantillons de matière et photographies nous sont donnés à voir. Nous suivons ainsi au fil de son évolution la pensée de l’artiste, sa maîtrise, tandis que se révèle l’ingéniosité déployée pour que l’immense sculpture se dresse avec autant de légèreté et de naturel."

Extrait du texte de Julia Hountou / Curatrice de l’exposition / Responsable de la Galerie du Crochetan, Monthey






Exposition "Olivier Estoppey…" dans "La tête à l'envers", RTS, samedi 17 mai 2014, de 12h00 à 13h00. Pour écouter, cliquez sur le lien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire