dimanche 31 mai 2009

"Il n'y avait personne, absolument personne..." La Chaux-de-Fonds en Suisse, décembre 2008



"Il n'y avait personne, absolument personne : une longue steppe engourdie, avec la neige qui recouvre la route, les trottoirs et les voitures en stationnement. C'était assez beau, cette couche de neige fraîche. Je me disais : aujourd'hui, mes pas seront les premiers, c'est moi qui baptiserai la neige. (...) Mais en même temps, cette ville semblait morte, une ville fantôme - une image de la disparition."

Yannick Haenel, Cercle, "Cercle II", éd. Gallimard, coll. folio, Paris, 2007, p. 332.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire